anipassion.com
Partagez

Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Phreedom Carter
member ♦ hear me roar
Messages : 15
Inscrit(e) le : 11/01/2015
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- 7yumiko-20141222-213014
Ton âge : 22 piges
Pouvoir : figer le temps, n'en disons pas plus, c'est un secret après tout non?
Métier ; activité : étudiant en philosophie politique et en musique, bibliothécaire à mi-temps à l'université
Lieu de résidence : un petit studio tranquille, dans un quoi tranquille ou on ne fait pas d'histoire
Côté coeur : SHAZAM
Avis sur les évolués : Who cares? Not me.
MessageSujet: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- EmptyDim 11 Jan - 22:25

Phreedom Carter
I don't care
Evolved
NOM : Carter
PRÉNOM : Phreedom
SURNOMS : Oberon et parfois,"freedom messenger" par ses amis pour l'embêter
ÂGE : 22 ans
ORIGINE :anglais

MÉTIER / ÉTUDES : étudiant en philosophie politique et en musique, bibliothécaire à mi-temps à l'université.
ORIENTATION SEXUELLE : pansexuel
STATUT CIVIL : célibataire

CARACTÈRE :

fourbe dans l'âme - ironiquement un peu trop honnête par la même occasion - très intelligent... mais uniquement pour ce qui le passionne - bon vivant par nature - ne prend soin de lui que par l'intermédiaire du sport - provocateur - est particulièrement curieux, autant que le chat qui se brûle les moustaches sur une bougie - par nature indépendant, il a beaucoup de mal à suivre les règles quand celles ci semblent être un obstacle pour lui - travail énormément... quand il juge cela utile - n'hésite pas à utiliser son pouvoir à son avantage - est doué pour gagner de l'argent par des moyens intermédiaires... et le dépenser dans les heures qui suivent - a une sainte horreur de tout ce qui peut s'approcher ou non d'une figure d'autorité pouvant avoir une emprise sur lui - est capable de changer d'avis comme de chemise - amoral - est naturellement détendu... peut-être un peu trop parfois - agit aisément de manière égocentrique sans se préoccuper des conséquences - vient un peu trop facilement en aide aux gens en difficulté par moment - a tendance à aller chercher les ennuis quand il s'ennuie - passionné de musique - ne supporte pas de passer plus de dix minutes en présence de sa famille et ce sans aucune raison - a une passion débordante pour Shakespeare - froid et implacable quand il s'agit de protéger son avenir... donc jamais aux dernières nouvelles en fait - a une forte tendance à se parler à lui même, aussi bien mentalement qu'oralement

INFORMATION PHYSIQUE :

Phreedom n'est pas le genre d'individu qui se remarque plus qu'un autre tout comme il n'est pas plus beau qu'une personne ou une autre. Aussi bien bâti que peut l'être quelqu'un qui pratique la boxe depuis ses huit ans, il n'est pas pour autant une force de la nature, loin de là. Si ses yeux sont d'un bleu gris qui ne court pas les rues, il a pris l'habitude depuis ses études à l'université de s'amuser à utiliser des lentilles de couleurs variées pour apporter un peu d'originalité. A vrai dire, la seule chose qui pourrait se remarquer vraiment chez lui sont ses cheveux, autrefois d'un noir corbeau ceux ci se sont depuis quelques temps éclaircis par on ne sait quelle magie pour prendre en plus de cela un reflet bleuté. Merde, ayons un peu d'originalité que diable! Si son style vestimentaire n'est pas fixe, il s'avère qu'il porte toujours les mêmes deux blousons, un en cuir pour l'hiver et un en toile pour l'été. Mais pourtant, en de rares moments, il est possible de voir l'éclat de malice et d'intelligence qui ne quitte pas ses yeux... seulement lorsqu'il ne porte pas de lentilles malheureusement.

Cependant, la vérité se fait lorsqu'il est véritablement détendu et ne se soucie de rien, sa démarche devient légère, désinvolte et fière, comme s'il était un fae sortit tout droit d'un mythe avec ses yeux du bleu de l'acier et ses cheveux à la teinte particulière... car il est Oberon.

DON / PARTICULARITÉ :

Oh temps! Suspend ton vol!

Phreedom bénéficie, avouons le d'un pouvoir des plus pratiques et utiles, d'un pouvoir discret si l'on en fait usage avec attention même. Un pouvoir qui peut être aussi bien une grande source d'amusement que de tranquillité à vrai dire et, particulièrement efficace lorsqu'il s'agit de mettre en pratique l'art complexe de la procrastination. Il est capable de suspendre le cours du temps, de figer celui ci complètement. Avec environ huit années de pratique, il est parvenu à plus ou moins fixer l'étendue et les limites de ce dernier, tout en finissant par se poser d'autres question et, en cherchant à véritablement affiner la maîtrise de ce dernier. Lorsqu'il use de son pouvoir, c'est véritablement tout l'univers qui, pour lui semble s'arrêter. Il lui serait en théorie possible de garder indéfiniment celui ci à l'arrêt sans éprouver la moindre difficulté. Ou tout du moins en est-il ainsi tant qu'il ne cherche pas a effectuer le moindre effort ou la moindre action "complexe". Car c'est là sa première limite. Si lorsque le temps est suspendu, lui est libre d'agir sans problème, effectuer autre chose que se contenter de fumer une cigarette, lire un livre, se promener, rester à rêvasser et tant d'autres choses inutiles... toute action nécessitant un réel effort physique s'avère alors bien plus épuisante. Cela est d'ailleurs suffisamment fourbe pour qu'il n'éprouve une telle fatigue que lorsqu'il laisse le temps reprendre son cours; c'est ainsi qu'il lui est arrivé plus d'une fois de s'effondrer de fatigue après avoir usé de son pouvoir à ses débuts.
De plus, il lui est d'une certaine manière impossible d'interagir véritablement avec quoi que ce soit de figé dans le temps. De cette manière, il pourrait s'acharner avec une batte de baseball sur quelqu'un qui se retrouverai figé dans le temps qu'il ne pourrait pas le blesser le moins du monde. Son seul moyen pour interagir avec quelque chose de figé dans le temps et de toucher l'objet. A vrai dire, tant qu'il touche un objet ou quelqu'un, l'objet ou la personne se retrouve elle aussi hors du temps comme Phreedom, à moins qu'il ne se concentre pour éviter cela. Cependant, maintenir ainsi un individu autre que lui même hors du temps est quelque chose de particulièrement fatiguant, ce qui s'avère assez ironique lorsque l'on sait qu'il est obligé de grandement se concentrer pour éviter que cela n'arrive s'il touche quelqu'un.  C'est un pouvoir cependant très pratique pour tricher lors d'un examen ou pour prendre la fuite lorsque vous avez des problèmes avec des voyous... ou des problèmes tout court.
Phreedom envisage actuellement que son pouvoir puisse avoir une plus grande étendu... ou plus exactement qu'il soit possible d'en user avec plus de précision.

Il est en ce moment capable de maintenir le temps suspendu quand il ne fait aucun effort entre trente et quinze minutes et, lorsqu'il fait des efforts sérieux jusqu'à cinq secondes. "Emmener" une personne avec lui divise ces moyennes par deux

histoire


-L'ignorance est source de malaise, car moi je suis ici et l'Autre est là-bas. La connaissance réduit la distance. Le savoir génère une unité partielle...

Le cours commençait à emmerder aussi bien Alice que Phreedom. À vrai dire, il fallait avouer qu'un cours sur, les besoins humains dans le cadre d'une théorie des situations, n'était pas exactement quelque chose de vraiment passionnant et, la moitié de l'amphi somnolait alors que l'on en était qu'à la moitié du cours... Heureusement, Titania et Oberon avaient eu le bon sens de se mettre au dernier rang et, ainsi purent-ils prendre la fuite, échappant aux griffes de l'ennui mortel qui auraient eu raison d'eux. Non, mieux valait pour eux de passer du temps dehors, tranquillement planqués dans le recoin d'un des espaces verts de la fac à fumer un pétard en compagnie du frère d'Alice et de sa copine. Jouer un peu de guitare, boire une bière et chantonner. Phreedom aurait après tout devant lui tout son temps pour étudier le cours après avoir piqué les notes de quelqu'un et Alice elle... trouverait bien un moyen, elle arrivait toujours à travailler.

Le ciel était d'un bleu fou, le temps plus que doux, le printemps touchait à sa fin après tout. Pour Phreedom que ses amis appelaient Oberon, c'était le paradis. La fac était bel et bien quelque chose qu'il adorait. Si certains cours s'avéraient rébarbatifs, d'autres au contraire s'avéraient particulièrement passionnants. Et si la philosophie politique pouvait s'avérer particulièrement ennuyeuse parfois, les études de musique étaient autrement plus intéressantes. Même si il ne savait toujours pas quel serait son avenir et, dans quoi il travaillerait plus tard. Mais ça n'avait pas d'importance, se préoccuper de ce qu'il ferait dans cinq ans n'était plus vraiment sa plus grande préoccupation. Il pourrait rester à squatter la bibliothèque et devenir bibliothécaire universitaire à temps plein après tout non? Ou alors il pourrait tenter de devenir premier ministre de l'Angleterre. Ouais, ça pourrait être amusant non? Pourquoi pas, mais il voulait devenir un vrai musicien aussi, monter un groupe, voyager à travers le monde...

Toujours était-il que ce n'était pas important. Il avait économisé et investi suffisamment d'argent depuis ces dix dernières années pour limiter la nécessité de travailler et, s'il continuait encore comme ça, d'ici cinq ans il n'aurait peut-être même plus à travailler. Mais il préférait ne pas miser la dessus. Le prix de son indépendance une fois le lycée terminé, le prix de la liberté gagnée en s'éloignant de ses parents avait été de galérer pendant trois ans. Pendant trois ans il n'avait presque pas eu d'argent, refusant le soutien financier de sa famille, se reposant uniquement sur les économies qu'il avait pu faire pendant le lycée, à sauvegarder la moindre pièce, à garder le moindre billet, à essayer de placer son argent en bourse dans l'agro-alimentaire pour s'assurer de ne rien perdre, à cumuler les petits boulots pour gagner plus d'argent... Voir  utiliser son pouvoir pour voler dans les magasins aussi. Mais chut, il ne faut pas le dire, les "mutants" sont gentils. Ou pas en fait.

C'était assez ironique de se dire qu'il avait passé du temps au lycée à scruter la bourse et à faire des maths, lui qui détestait ça, pour éviter d'avoir à travailler plus que nécessaire plus tard. Pour se retrouver juste après le lycée à passer sa vie à  courir entre les cours, les petits boulots et la fête. Mais bon, sans ça, il ne vivrait pas tranquillement, sans avoir à trop se préoccuper du lendemain après tout. Puis le temps était de son côté, reconnaissons le. Pouvoir figer le temps était... monstrueusement pratique! Grâce à ça, il n'était jamais en retard, avait sans difficulté une heure par jour au moins pour étudier en dehors de l'université, pouvait parfois "emprunter" de la nourriture dans un magasin...

Non, Oberon n'était pas un individu de probité, il n'était pas quelqu'un de noble qui pensait qu'il devait user de son pouvoir pour faire le bien. Un grand pouvoir implique de grande responsabilités? Hell no! Un grand pouvoir implique... d'en profiter au max! Non mais franchement, les films, les comics et autres séries étaient assez claires à ce sujet. Vouloir utiliser un "don" comme celui que Phreedom possédait pour faire aussi bien le mal que le bien était source de beaucoup trop d'emmerdes, impliquait de risquer sa vie, de se faire trop d'ennemis pour pouvoir vivre véritablement à vrai dire. Sans compter ce qui se passait actuellement. Toutes ces histoires comme quoi il fallait surveiller les individus possédant un pouvoir, comme quoi ils pouvaient représenter une menace cpour la société... De l'autre côté ceux qui voyaient le fait d'être un "mutant" comme le fait d'être un être supérieur... Ou à l'inverse cet "institut" qui était apparu à Greystone pour enseigner au gens à manier leurs pouvoirs... On se serait cru dans X-men. Quelles conneries franchement!

Et quel meilleur moyen pour être fiché que d'aller là bas?

Il savait une chose, si il voulait vivre comme lui l'entendait, il ne devait pas faire étalage de son pouvoir ou tout du moins, il ne devait pas en user de manière visible ou repérable. Il avait toujours réussi à passer entre les mailles du filet et, ne comptais pas s'arrêter là. Né d'une mère et d'un père tous deux un peu trop hippies sur les bords, il avait hérité de leur "mauvais gout" en bénéficiant d'un prénom un peu débile. Phreedom. Avec un P et un H et non un F au début. Phreedom, freedom, liberté. D'une certaine manière il était obligé de reconnaître que ce prénom lui allait bien. Il était indépendant, ne comptait faire que ce que lui désirait, vivre sa vie selon ses désirs et, ne se ferait pas prendre par la société pour rentrer dans son moule. Ainsi, personne ou presque ne savait pour son pouvoir. A par Alice en fait... Mais Alice était comme lui, elle aussi avait un "don".

Oh, pas quelque chose d'aussi "impressionnant" que le don d'Oberon! Pas non plus quelque chose comme l'invisibilité. Non, Alice était simplement capable de modifier les couleurs de tout et n'importe quoi par le toucher. Complètement inutile mais tous les deux s'étaient particulièrement amusés avec leurs deux pouvoirs. À par elle, qui était au courant? Bonne question. En fait, personne, pas même la famille de l'un et de l'autre. Titania n'en avait jamais parlé à quiconque car, son pouvoir n'était pas fabuleux et, qu'il était plus pratique de vivre sans avoir l'étiquette "mutant" marqué sur le front. Oberon avait agis pour les même raisons. Sans oublier que son pouvoir il le savait pouvait aisément être convoité et, il ne désirait pas devenir un sujet de test... dans le meilleurs du pire des cas.

Et tous les deux ne voulaient pas se retrouver dans ces conneries de lute, pour le droit des "mutants", pour empêcher leur prolifération ou dieu seul savait quelle autre absurdité. Tant qu'ils pouvaient se tenir à l'écart des conflits, ne pas se retrouver embrigadés dans une source sans fin de problèmes et d'absurdités... il valait mieux qu'ils agissent ainsi. Heureusement pour Phreedom, son pouvoir lorsqu'il le manifestait était d'une discrétion à toute épreuve tant qu'il faisait un minimum attention. Bah oui, lorsque le temps se fige, comment voulez vous savoir que celui ci s'est arrêté si vous même n'étiez pas hors du temps? Il se contentait simplement de ne pas porter de montre et, d'avoir toujours cinq minutes d'avance sur l'horloge de son téléphone.

Sous l'emprise de l'herbe, il repensa à la première fois ou son pouvoir s'était manifesté. Il s'en rappellerait toujours, cette fête alors qu'il avait quatorze ans, qu'il avait trop bu et trop fumé entre autre... à la frontière du bad trip. Imaginez vous en cet instant horrible, vous vous sentez particulièrement mal, ne voulez pas que tout le monde voit dans quel état vous êtes et là... pour le meilleur comme pour le pire, le temps se fige. Vous êtes seuls, le monde soudainement devient silencieux, le seul bruit que vous entendez est celui des battements de votre cœur. Vous voyez quelqu'un en train de renverser son verre, la bière suspendu dans les airs. La musique assourdissante, qui amplifiait votre état de malaise qui a disparu...

Et pendant une demi-heure, vous êtes là, hébété, assommé, mal... vous êtes seuls, vous ne comprenez pas ce qui se passe. Et petit à petit vous redescendez, vous comprenez que ce n'est pas un mauvais trip qui a stoppé le temps. Puis vous êtes redescendu, vous commencez à paniquer, vous ne savez pas comment vous en sortir, vous avez peur de rester bloqué à jamais dans ce silence, cette solitude... Vous souhaitez de tout votre cœur que le temps reprenne son cours... et il reprend son cours. La musique vous assourdi subitement, vous assomme, car vous l'avez oublié, vous entendez le cri ce celui qui reçoit de la bière sur son T-shirt et... et vous prenez conscience de ce pouvoir que vous avez entre les mains, de tout ce que vous pourriez faire avec... Et vous décidez de garder ça pour vous car vous n'avez jamais désiré ça et, vous ne voulez pas qu'on vienne vous emmerder avec.

Parfois, il se demande si il n'est pas toujours dans ce trip d'il y a huit ans... et se dit que c'est pas grave car, au final, il aime sa vie comme elle est, que ce soit un rêve n'a pas d'importance.
BEHIND THE SCREEN
Avatar : Fuji Ren, de Dies Irae Also Spracht Zaratustra
Pseudo/prénom : appelez moi Lucifer, c'est le pseudo que j'adopte en ce moment
Ton âge : vingt-trois ans... enfin je crois
Comment as-tu connu le fofo ? quelqu'un m'a passé le lien...
Fréquence de connexion : : très variable, ça va de "très souvent" à quelques moment ou je n'existe tout simplement plus pendant quelques temps (du genre jusqu'à deux semaine sans connexion)
Commentaire : SHAZAM

_________________
Ô temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :

Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- DJkFScU

Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !
Alphonse de Lamartine


Dernière édition par Phreedom Carter le Lun 12 Jan - 0:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t191-phreedom-carter-fuc
Robynne Ainsworth
member ♦ hear me roar
Messages : 840
Inscrit(e) le : 20/12/2014
Double compte : Nan.
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- 7yumiko-20141222-213014
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Large
Ton âge : 16 balais.
Pouvoir : Cyberpathie : en gros, elle peut maîtriser des appareils électriques, avoir accès à du wifi n'importe où, aller sur internet dans sa tête et détruire un appareil en quelque secondes.
Métier ; activité : Hackeuse tout simplement.
Lieu de résidence : Greystone's institute.
Côté coeur : Kk.
Avis sur les évolués : Ce sont des êtres vivants comme les humains, mais généralement traiter avec un grossier soupçon de merde. Normal ? Non.
MessageSujet: Re: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- EmptyDim 11 Jan - 22:29

Bienvenue Carton ! 8D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t117-error-404-en-court#
Quinn MacMahon
admin ♦ can't hold us
Messages : 87
Inscrit(e) le : 17/12/2014
Double compte : Fawst MacMahon, secte des MacMahon, ouesh. Et Rasmus aussi !
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- 7yumiko-20141222-213014
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Tumblr_mekiccHJ6R1ry939no1_500
Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Peau tranchante.
Métier ; activité : Etudiante en informatique, bibliothécaire à mi-temps.
Lieu de résidence : A l'institut.
Côté coeur : Éternel célibataire vu son don.
Avis sur les évolués : Ils sont le futur. Quinn défend la supériorité des évolués sur les simples humains.
MessageSujet: Re: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- EmptyDim 11 Jan - 22:32

Bienvenue parmi nous, officiellement !
Je vais m'occuper de ta fiche, donc si tu as des questions, n'hésite pas !
Ensuite, par avance, tu as oublié de préciser ton groupe... C'est un oubli récurent, donc, je précise pour que ça ne bloque pas ta validation quand tu auras tout fini ! 8D

_________________
THERE WILL BE BLOOD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t83-quinn-payez-le-prix-
Quinn MacMahon
admin ♦ can't hold us
Messages : 87
Inscrit(e) le : 17/12/2014
Double compte : Fawst MacMahon, secte des MacMahon, ouesh. Et Rasmus aussi !
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- 7yumiko-20141222-213014
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Tumblr_mekiccHJ6R1ry939no1_500
Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Peau tranchante.
Métier ; activité : Etudiante en informatique, bibliothécaire à mi-temps.
Lieu de résidence : A l'institut.
Côté coeur : Éternel célibataire vu son don.
Avis sur les évolués : Ils sont le futur. Quinn défend la supériorité des évolués sur les simples humains.
MessageSujet: Re: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- EmptyDim 11 Jan - 23:31

Alors, je double poste, je suis une malade !

Le seule chose qui me dérange en fait, c'est le pouvoir de Free (qui a tout compris)... Il me paraît encore un peu trop "cheaté". Il faudrait sans doute ajouter soit une limitation spatiale et/ou temporelle... Figer l'univers tout entier indéfiniment dans l'absolu, c'est un peu trop Gros-Bill... (Mais l'espace-temps est Gros-Bill ! *sort*) C'est la seule chose qu'il faudrait modérer un peu plus ! Et après, je pourrais te valider ! (Oh, et détail de mise en page, tu pourrais mettre ses qualités et défauts en gras dans la caractère pour que ça facilite la lecture rapide pour les autres ? )

Tu peux re-poster ici pour me prévenir quand c'est fait ! ♥

_________________
THERE WILL BE BLOOD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t83-quinn-payez-le-prix-
Phreedom Carter
member ♦ hear me roar
Messages : 15
Inscrit(e) le : 11/01/2015
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- 7yumiko-20141222-213014
Ton âge : 22 piges
Pouvoir : figer le temps, n'en disons pas plus, c'est un secret après tout non?
Métier ; activité : étudiant en philosophie politique et en musique, bibliothécaire à mi-temps à l'université
Lieu de résidence : un petit studio tranquille, dans un quoi tranquille ou on ne fait pas d'histoire
Côté coeur : SHAZAM
Avis sur les évolués : Who cares? Not me.
MessageSujet: Re: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- EmptyLun 12 Jan - 0:14

Et voilà! Fiche édité! \o/

Et merci pour l’accueil <3

_________________
Ô temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :

Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- DJkFScU

Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !
Alphonse de Lamartine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t191-phreedom-carter-fuc
Quinn MacMahon
admin ♦ can't hold us
Messages : 87
Inscrit(e) le : 17/12/2014
Double compte : Fawst MacMahon, secte des MacMahon, ouesh. Et Rasmus aussi !
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- 7yumiko-20141222-213014
Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Tumblr_mekiccHJ6R1ry939no1_500
Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Peau tranchante.
Métier ; activité : Etudiante en informatique, bibliothécaire à mi-temps.
Lieu de résidence : A l'institut.
Côté coeur : Éternel célibataire vu son don.
Avis sur les évolués : Ils sont le futur. Quinn défend la supériorité des évolués sur les simples humains.
MessageSujet: Re: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- EmptyLun 12 Jan - 0:23

Tu es validé(e) !
Trop gg sisi tmtc !
Félicitation jeune padawan !

Trop le swag ! Tu peux jouer avec nous maintenant !

Encore mieux, tu peux aller te faire une fiche de liens et demander plein de liens seksy aux gens ! Tu peux aussi recenser le métier/les études que tu fais à Greystone, mais aussi ton habitation parce que c'est cool d'avoir un toit et des voisins ♥ Et puis si tu veux rp (ben ouais c'est le but quoi), tu peux te rendre dans les recherches de rp. Tu peux aussi faire un journal pour ton personnage, tu le gères comme bon te sembles. Et aussi si tu as besoin de créer un scénario, tu peux aller voir cette catégorie.

Pour finir, tu peux supporter le fofo et voter sur les tops-sites ou alors tu peux aller te divertir dans le flood et les jeux.

_________________
THERE WILL BE BLOOD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t83-quinn-payez-le-prix-

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King- Empty

Revenir en haut Aller en bas

Phreedom Carter -Fuck you Puck, I'm the King-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VANITY RUINS :: Characters :: Who are you? :: Les fiches validées.-