Partagez

(Addison) ✽ You wasted your times on my heart you've burned.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Addison Nightingal
admin ♦ can't hold us
Messages : 319
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Lysander Kane et Yuán Xiá
(Addison) ✽ You wasted your times on my heart you've burned. 7yumiko-20141222-213014
(Addison) ✽ You wasted your times on my heart you've burned. 761900alice6
Ton âge : 21 ans, la majorité partout dans le monde alors il fait ce qu'il veut et toc.
Pouvoir : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don.
Métier ; activité : Il fait des études de politique et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
Lieu de résidence : Résidence Churchill, chambre 204.
Côté coeur : c'est compliqué, encore plus que la politique.
Avis sur les évolués : Il en est un donc bon, il est plutôt favorable... en réalité, ça l'excite même un peu, mais passons.
MessageSujet: (Addison) ✽ You wasted your times on my heart you've burned. (Addison) ✽ You wasted your times on my heart you've burned. EmptyDim 14 Déc - 0:14

Addison Nightingal
Come on little girl Kiss me, please Et ferme ta gueule
Evolved
NOM : Nightingal, comme l'oiseau, enfin, ce n'est qu'un nom de famille, Addison ne s'en souci pas vraiment. Par contre, c'est le nom de sa mère, son père est mort pour lui lorsqu'il avait cinq ans.
PRÉNOM : Addison, le prénom un peu chiant parce qu'on ne peut pas trop le raccourcir, "Addi" c'est un peu naze...
SURNOMS : Il n'aime pas qu'on diminue son prénom déjà, ensuite, il s'en fou, "poussin" ou "blondinet" il entend ça parfois et ça le fait marrer. Enfin, sa mère l'appelle presque toujours "poussin", mais il est habitué.
ÂGE : 21 ans, la majorité dans le monde entier, il peut aller boire à Las Vegas s'il veut.
ORIGINE : Birmingham, Angleterre.

MÉTIER / ÉTUDES : Il fait des études de sciences politiques et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuel, il n'est pas du genre difficile lorsqu'il s'agit de bander. Du moment que la personne lui plait, c'est okay pour lui, peu importe le genre. Et puis grâce à son don, il peut être hétéro aussi bien avec une fille qu'avec un mec !
STATUT CIVIL : c'est compliqué, encore plus que la politique. Mais il est attaché, voir même menotter à Fawst... Même s'il va voir ailleurs, il revient toujours vers lui, a moins que ce ne soit lui qui revienne... ça dépend des fois.

CARACTÈRE : Arrogant - capricieux - débauché - gourmand -hypocrite - insolent - ironique - m'as-tu-vu - pervers - fêtard | Concentré - confient - consciencieux - énergique - enthousiaste - joueur - ouvert - optimiste - patient - spontané

INFORMATION PHYSIQUE : Il mesure 172 cm, blond aux yeux bleus. Il ne possède aucun tatouage ou signe particulier. Étant en science po, il porte généralement le costume, mais il n'a pas les moyens de porter du Prada donc c'est du "prêt à porté".

DON : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don. Sous forme de fille, il perd deux centimètres et ses cheveux deviennent bien plus long, sinon ses yeux restent bleus et son visage ne change pas tellement, il devient juste plus féminin. Il contrôle moyennement son don, il lui arrive parfois de devenir une fille juste à cause de ses pensées perverses...

PARTICULARITÉ : Son talent à lui, c'est la cuisine, il est gourmand et comme on dit "on n'est jamais mieux servit que par soi-même", donc il a apprit à préparer tous ses plats préférés et ça un bon petit nombre !
histoire
« Pourquoi tu pleurs maman ? » Demanda le blondinet aux grands yeux bleus inquiets alors que sa mère était effondrée, assise sur le canapé du salon, le visage caché dans ses mains. Elle releva la tête dévoilant son regard rougi, mais toujours tendre lorsqu'il était dirigé vers son fils, le rimmel avait coulé, mais ses lèves esquissèrent un sourire à l'égard du garçon de cinq ans. « C'est rien mon poussin, retourne jouer dans ta chambre. » Il secoua la tête en signe de négation, il ne voulait pas laisser sa mère comme ça et s'assit donc à côté de la femme, se collant doucement à elle. « Tu as mal ? » Elle rit doucement en entendant la réplique naïve du gamin et se pencha pour embrasser les cheveux de la couleur du blé de son petit prince avant d'essuyer ses yeux. « Je n'ai plus mal maintenant que tu es là. » Il sourit et fit un câlin à sa mère. Finalement, elle se leva et pris un air déterminé, commençant à rassembler ses affaires et celles du garçon dans une grande valise. « Tu sais quoi poussin ? On va partir en vacances chez mamie. Maintenant. » Innocemment, Addison s'enthousiasma. Il aida sa mère à préparer la valise. « Mais papa, il vient pas ? Et Billy, il peut venir ? » La grande blonde soupira doucement et s'agenouilla en face de son fils. « Papa et maman se sont disputés très fort, j'ai besoin de m'éloigner un peu de papa. Mais Billy peut venir oui. » Le gros chien brun arriva en entendant son nom. Peu après, tout monde fut en voiture direction Southampton au sud de l'Angleterre. Et quelques jours plus tard, une instance de divorce fut entamée entre la mère du gamin et le père... Il ne demanda même pas la garde de son fils... Addison fini par oublier qu'il avait eu un père un jour, celui-ci n'en valait vraiment pas la peine s'il n'avait même pas envie de ses battre pour lui. Il s'adapta très bien à la vie à Southampton. Il se fit facilement des amis... dont un qu'il aimait en particulier, un dénommé Fawst. Quelqu'un avec qui, c'était compliqué. Il y avait aussi l'adolescence qui fut compliquée. Enfin, le blond était du genre bien dans sa peau, mais il n'était pas normal.

Accroché à son oreiller, enfoui sous la couette, Addison sortit une main de son cocon de chaleur pour taper sur le réveil qui l'avait arraché des bras de Morphée... Pff, le matin... C'était chiant d'être coupé en plein milieu d'un rêve aussi cool en plus, un mec mignon l'avait invité à sortir et l'avait fait rentrer en boite même s'il était mineur, ils étaient en train de ses bécoter (par contre il n'avait pas compris le délire du serveur avec une tête canard, mais les rêves, ce n'était pas toujours logique) et soudainement « ... a bitch, I would know and you over think always speak cryptically I should know ... » Le putain de réveil venait tous gâcher, la radio jouait Katy Perry... merci Katy. Il entendit sa mère ouvrir la porte et se contenta de grogner pour signifier qu'il était réveillé et qu'elle pouvait le laisser. Le blond se sentait un peu bizarre, il porta sa main au niveau de son entre-jambe, le matin c'était toujours comme ça... Il fronça les sourcils en trouvant pas ce qu'il cherchait... pourquoi il n'y avait plus rien ?? Il se redressa d'un coup, perdre son pénis, tout sauf ça ! Il posa sa main sur son torse en sentant un poids inconnu... putain, il avait des boobs. Il se leva en panique et se jeta devant le miroir sur la porte de son armoire. Il resta bouche-bée pendant trois longues secondes : son t-shirt trop large tombait sur son épaule, son boxer -heureusement qu'il était élastique et adapté à ses nouvelles formes- ne dissimulait plus la bosse habituelle et ses cheveux, toujours aussi blonds lui arrivaient dans le bas du dos. « Mamaaaaaaaaaaan !!! » lâcha-t-il finalement en hurlant d'une voix féminine... et coup du destin, le réveil se ralluma pour la seconde alarme, jouant Highway to Hell d'ACDC... « Sérieusement ? » Lâcha-t-il en direction du réveil puis sa mère arriva inquiète pour son fils... Elle afficha des yeux ronds. « Qu'as-tu fait à tes cheveux poussin ? » Addison leva les yeux au ciel et resserra son t-shirt pour dessiner sa nouvelle taille. « Maman ! C'est pas que mes cheveux le problème ! Je suis une fille ! J'ai plus de pénis ! » Elle cligna des yeux et pris une grande respiration. « J'ai toujours rêvé d'avoir une fille. » L'ex garçon laissa tomber sa tête dans sa main, l'air totalement blasé. C'était tout ? La réaction de sa mère était vraiment minime. « Okay poussin, t'inquiète pas... Je te dispense d'école pour aujourd'hui... Tu dois surement être un évolué, ils en parlent souvent à la télé. C'est pas bien grave, ça. Tu vas apprendre à le contrôler et on pourra aller faire les boutiques entre fille. Tu veux des toasts pour le petit-déjeuner poussinette ? » Addison se laissa tomber face contre son lit. « Maman... » Elle commença à sortir de la chambre toute guillerette en affirmant qu'elle allait lui faire des toasts et qu'ensuite elle lui chercherait des vêtements... Les quinze ans d'Addison promettaient d'être hauts en couleur...

Une énième dispute avec Fawst, ça le soûlait. Il claqua la porte d'entrée en rentrant. « J'en connais un qui a besoin de se changer les idées. » Lâcha sa mère alors qu'elle venait elle aussi de rentrer du travail. Elle bossait comme secrétaire et ne gagnait pas des milliers de livres, mais leur situation était correcte, surtout que son père était forcé de leur verser une pension. « Je viens d'avoir ma paye ! Tu veux aller faire les boutiques ? » Addison afficha un petit sourire et haussa les épaules. Ce qui voulait oui au final. Il restait en mode garçon parce qu'il n'avait pas trop la tête à ce que sa mère joue à la poupée avec lui. Lors qu'il faisait les boutiques avec elle sous son apparence de fille, sa mère lui faisait essayer presque tout ce qu'elle trouvait joli, difficile de la convaincre de s'acheter les fringues en question pour elle et non pour pas lui en mode fille. Au moins en garçon, il arrivait plus facilement à la convaincre de se faire plaisir. Oui, Addison était de ces garçons avec avoir une relation très fusionnelle avec sa mère, il n'y avait rien d'œdipien à leur lien, juste qu'ils n'étaient que tous les deux depuis qu'il avait cinq ans donc forcement, ça les avait rapprochés. « Tiens, va essayer ce jean, j'ai remarqué que t'en as un qui est déchiré au genou. » Il leva les yeux au ciel. « J'ai au moins cinq jeans maman. Et puis c'est pas gênant que ce soit déchiré, je le porte quand même. » En guise de réponse, elle lui mit le jean, un sweat et un t-shirt dans les bras. Sa mère était vraiment une maman poule, ce n'était pas pour rien qu'elle l'appelait son poussin. Une fois changé il sortit de la cabine sous le regard de sa mère. « Il est parfait ce jean, il te fait un super petit cul, ton copain va revenir en courant ! » Il rit doucement en haussant les épaules. « Il revient toujours. » C'était vrai, Fawst semblait plus attaché à lui que le contraire... enfin, c'était l'image qu'Addison donnait, il allait voir ailleurs à chaque rupture et n'était pas le petit ami idéal, mais dans le fond, tous les autres n'étaient que des jouets comparés à Fawst, des kleenex qu'il n'avait aucun remords à jeter. « Tu y retournes toujours aussi. » Elle afficha un air amusé et lui fit signe de se rhabiller, elle avait l'intention de lui acheter ces vêtements. « La prochaine boutique c'est pour toi. » lâcha-t-il alors qu'ils étaient à la caisse en train de régler leurs achats. Au moins, elle lui avait remonté le morale.

« Qu'est-ce que je vais faire si j'ai plus mon petit poussin à la maison. » Soupira la femme un peu émue. « Tu vas pouvoir t'occuper de toi maman. » Addison enlaçait doucement sa mère qui avait du mal à imaginer qu'il partait pour Greystone pour aller à l'université comme un grand. « Mais mon boulot c'est de m'occuper de mon bébé. Roh je suis tellement fière de toi mon garçon. Ça m'agace d'être triste. » Elle sourit et se ressaisit. Après tout, son grand garçon allait faire sa vie comme un homme, il allait évoluer. « Je pars pas à New York ou en Nouvelle Zélande, je viendrais te revoir pendant les vacances d'été et je t'ai appris à te servir de skype, je t'appellerais le week end. » Elle lâcha qu'il avait intérêt et l'aida à monter ses valises dans le bateau. « Fait attention à toi. » Elle embrassa son fils avant de le laisser filer. Et depuis trois ans, Addison vivait à Greystone dans la résidence Churchill, mais retournait parfois à Southampton pour revoir sa mère, parfois, c'était elle qui venait le voir. Enfin, il y avait aussi Fawst avec lui... même s'ils n'habitaient pas ensemble, rien n'avait changé entre eux. C'était toujours une histoire très agitée entre eux.
BEHIND THE SCREEN
Avatar : Alice; Are you Alice? (Marianne; Are you Alice pour la version fille)
Pseudo/prénom : Yumiko, Morgane.
Ton âge : 24 ans, déjà T.T
Comment as-tu connu le fofo ? Il était sous mon sapin de noël x)
Fréquence de connexion : H24 xDD 7/7 plutôt x)
Commentaire : J'ai faim ._.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t35-addison-you-wasted-y

(Addison) ✽ You wasted your times on my heart you've burned.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VANITY RUINS :: Characters :: Who are you? :: Les fiches validées.-