Partagez

Because you'r sick [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité
MessageSujet: Because you'r sick [Libre] Because you'r sick [Libre] EmptyDim 25 Jan - 20:55




You'r Sick

XXX








Pluie frigorifiante aux larmes désespérément percutantes, s'abattant comme une myriade de flèches envenimées contre la finesse larmoyante du verre. Le vent sifflait sur la cime des chênes, domptant ce bois robuste et épais qui oscillait au grès de la puissance acharnée d'Eole, les branches craquaient sous le poids de la divinité pour joncher sur le bitume trempe. Ses yeux fixaient l'horizon sombre, l'épaisseur chaotique des nuages emprisonnait l'île, enlaçant sa douce victime dans une étreinte passionnelle qui faisait vibrer le cœur des habitants : les grondements incessant semblaient s'être unis juste au dessus de leurs crânes chétifs comme pour souligner leur miséricordieuse soumission aux folies de Mère Nature. Tous impuissant face aux caprices de cette odieuse matriarche, Xander ne pouvait se lasser d'admirer les ravages qu'elle engendrer dans un simple claquement de doigt. Divine créature qui insuffla à sa progéniture ce potentiel dont-elle ne voulait plus être la seule à jouir : les évolués, les doués, qu'importe leur appellation, ces êtres humains à l'apparence commune avaient vu leur existence transcendée par l'immense générosité d'une Mère protectrice.

Enfermé là, il laissait d'abyssales songeries tarauder son corps et son esprit. L'âme vagabonde, il oublia sa frêle condition, faisant abstraction durant un bref instant des limites physiques retenant sa chair dans ce monde. Des pensées oscillantes entre le noir et le blanc, le bon et le mauvais, la liberté et la prison, la vie et la mort. Sa vie passée qui semblait s'être écoulée comme une eau croupissante dans le caniveau béant du mépris et de l'insignifiance, refaisait surface dans ses rêveries. Malgré ce constat quelque peu lacérant, ses mirabelles se tournaient vers un tout autre avenir, intimement convaincu d'un fatum plus prometteur : quel était-il ? Cette nouvelle condition semblait avoir levé ce voile opaque sur ce qu'il devait faire et sur qui il était réellement... Comment accomplir des prouesses, comment apporter sa pièce à l'édifice en étant enchainé et enraciné sur des terres désireuses de se repaitre de leur carcasse ?

La porte s'ouvrit, tirant de sa torpeur le jeune garçon. L'inconnu l'invita à s'assoir sur cette chaise anormalement moelleuse, le tissu glacial mordait son derme bouillonnant et ne manqua pas de tatouer une grimace sur son visage. Le docteur prit la parole tout en relevant une manche de son patient, expliquant dans des termes on ne peut plus scientifiques, que cette prise de sang avait pour premier objectif de cibler réellement la maladie, s'assurer qu'aucun faux diagnostic n'avait été émis par le précédent médecin ayant posé sa conclusion sur la santé du garçon. Balivernes ! Certes sa famille était pauvre et n'avait pu s'offrir les services d'un médecin de renom, en revanche il savait qu'il souffrait bel et bien d'hémocromathose. Cet érudit désirait simplement posséder dans sa collection le code génétique d'un énième mutant afin de pouvoir l'étudier dans la plus grande illégalité, faire des découvertes surprenantes et pourquoi pas créer un quelconque poison ou arme. L'individu à la blouse l'interrogea sur sa douance, les limites de celle-ci :

— Xander : « Je pense qu'on vous a déjà dit ce que je pouvais faire. Je vois pas l'utilité de le répéter, en plus c'est pas pour rien que j'ai remplit ce formulaire avant d'avoir rendez-vous avec vous. »

— Docteur : « Non bien sûr je sais, mais peut-être pouvez-vous m'en dire plus ? Par écrit ce n'est jamais très simple de tout expliquer. »

— Xander : « Jusqu'à aujourd'hui je n'ai jamais connu aucun métal que j'étais incapable de contrôler, même ceux qui sont liquides ou en poussières... Il suffit qu'il y est la moindre trace de n'importe quel métaux pour que je puisse utiliser mon don. »

— Docteur : « Même sur les êtres vivants ? Je m'explique : les être humains par exemple, possèdent une certaine quantité de fer dans le sang, c'est d'ailleurs le propre de votre maladie qui bloque vos articulations. De ce fait, êtes-vous capable de contrôler le fer présent dans le sang ? »

— Xander : « Heu... non... je crois pas en tout cas. Je vous avoue avoir déjà pensé à ça, pour me guérir probablement. Si j'étais en mesure d'évacuer le fer en trop dans mon corps, vous pensez que je pourrais me soigner ? »

— Docteur : « Je vous le déconseille fortement. Vous pourriez endommager vos cellules, vos organes et vos articulations en essayant d'extraire l'excédent de fer dans vos globules. Ce serait une opération à haut risque sans être assuré de votre guérison. En tout cas avec votre maîtrise actuelle je dirais, peut-être qu'avec de l'entrainement vous y parviendrez, mais là encore, c'est incertain. » Il se leva en prenant soin de récupérer la fiole contenant l'hémoglobine malade. « Nous nous reverrons dans quelques temps, d'ici un mois ou deux, le temps que les analyses se fassent. Pour notre prochain rendez-vous je vous présenterai différents types de métaux pour justement constater l'étendu de vos capacités. Je ne vous retiens pas plus longtemps Mr Tyrik, au plaisir. »

Il s'en alla, laissant le garçon dans cette maudite pièce qu'il ne tarda pas à fuir. Descendant les marches une à une, il se dirigea vers la sortie : devant la porte d'entrée, il sortit une cigarette et l'alluma, comme pour achever cette pénible après-midi, il s'empressa d'imbiber ses poumons de ce nectar volage et goudronneux. Des gens se pressaient pour entrer, d'autres pour partir, grouillant comme de misérables insectes, il observait ces fourmis s'agiter sous la pluie battante...





Revenir en haut Aller en bas
Kaede Ludwig
member ♦ hear me roar
Messages : 69
Inscrit(e) le : 11/03/2015
Because you'r sick [Libre] 7yumiko-20141222-213014
Because you'r sick [Libre] 150315065302505177
Ton âge : 19 ans.
Pouvoir : Miroir.
Métier ; activité : Etudiante [ Piano & Chant ] ; Cours particuliers d'Allemand et Mathématiques.
Côté coeur : Célibataire
Avis sur les évolués : Ne sais pas vraiment.
MessageSujet: Re: Because you'r sick [Libre] Because you'r sick [Libre] EmptySam 21 Mar - 18:16

Elle marchait, elle continuait de marcher sans direction. Le parapluie à la main la protégeait un tant soit peu de cette pluie furibonde inondant les rues, ruisselantes le long des caniveaux, créant des myriades de flaques et de miroirs. Que lui avait-il pris à Kaede pour sortir sous ce temps, sous cette pluie torrentielle ? Pourquoi sortir alors que ses cauchemars étaient tout autour d'elle, ne cessant de la tenter à regarder ? Elle marchait encore et encore, comme si tout en dépendait. Fuyait-elle ou défiait-elle ? Personne ne l'aurait su dire. Tout en fixant désespérément le ciel et évitant de regarder le sol afin de ne pas voir ses pires ennemis, elle continuait à avancer puisqu'elle n'avait rien d'autre à faire. Les gouttes d'eau qui tombaient à répétition sur le plastique créaient une sorte de mélodie qu'elle écoutait attentivement. Elle ne se souciait plus de ce qui l'entourait, elle ne fit qu'attention aux différents sons de la ville, une illusion de mélodie sans rythme. Elle semblait perdue, seule dans un monde de métal, de verre, d'eau et de vie. Elle ne fut pas assez vigilante et elle bouscula une de ces "vies", une personne. Elle s'excusa, mais le bracelet qu'elle portait se détacha et tomba. Elle le regarda tomber dans la flaque. Elle le récupéra non sans regarder son reflet, une sueur froide la fit fermer les yeux et détourner le regard. Lorsqu'elle les rouvrit, elle porta toute son attention sur l'enseigne devant ses yeux.

- Ah ... C'est ici l'hôpital ?

Elle sourit. Ironiquement, ses pas l'avaient guidé inconsciemment vers ce lieu. Elle se souvint de son enfance, d'être traitée comme une folle, quelqu'un de fou à lier. Les personnes en camisole blanche, les petits cachets qui circulaient, les docteurs en blouse blanche et leurs carnets de notes, les sofas sur lesquels s'allonger. Bien que cet hôpital ne soit pas le même, qu'il ne soit psychiatrique, elle y était déjà allée pour se faire observer l'intérieur de sa boîte crânienne. Tous ces souvenirs la firent frissonner et son sourire disparut. Mais il y avait et y a toujours quelque chose qui l'attire vers ce lieu, ces lieux. Les cachets. Les petits bonbons à illusions comme elle les appelaient. Il lui arrivait d'en prendre plusieurs en une fois. Des hallucinations en résultaient, des hallucinations qui cachaient ses propres illusions. Elle ne s'était jamais arrêtée là, allant toujours plus loin, résultant en une addiction. Mais en ce moment, elle n'avait plus rien sous la main. Et comme cette journée-là été pluvieuse, elle en voulait. Pourtant, elle n'en n'avait pas besoin, pas pour le moment. Que de contradictions, ce monde en était plein.
Elle poussa un léger soupir, ferma les yeux un instant, et regarda de nouveau l'enseigne, ne faisant toujours pas attention aux personnes circulant autour d'elle. Le temps passa. Quelques secondes ou quelques minutes, Kaede n'en eut que faire. Mais elle sentit un regard posé sur elle, qui, plus le temps passait, plus il devenait lourd. Elle ne put l'éviter plus longtemps. Elle fit face à cet homme aux cheveux longs, elle plongea son regard dans le sien. Il lui fut aisé de le retrouver dans la foule. Une cigarette à la bouche. Et elle se demanda ce qu'il faisait là, une question qui lui sembla fort peu justifiée puisqu'elle ne savait pour quelle raison elle était ici, pourquoi devrait-elle savoir à propos d'un inconnu ?
Un peu mal à l'aise par le regard, elle tenta de s'éloigner, mais ne fit qu'aller en sa direction, elle s'approcha de l'homme aux cheveux longs et à la cigarette.

- Pa-Parapluie, ... Vous n'en n'avez pas ?

Les mots lui sortirent de la bouche sans qu'elle n'ait jamais voulu les prononcer, n'y même pensé à les dires. Encore une fois tout s'était passé à l'envers. Embarrassée, elle détourna le regard et fixa la foule en mouvement.

_________________
You can be King again.
Jalan Jalan - Lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t262-kaede-ludwig-lost-i

Because you'r sick [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VANITY RUINS :: One more soul to the call :: Some important things. :: Les archives. :: Rp clos ou abandonnés.-