Partagez

Can you make it feel like home (Fawst & Addison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Addison Nightingal
admin ♦ can't hold us
Messages : 319
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Lysander Kane et Yuán Xiá
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 7yumiko-20141222-213014
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 761900alice6
Ton âge : 21 ans, la majorité partout dans le monde alors il fait ce qu'il veut et toc.
Pouvoir : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don.
Métier ; activité : Il fait des études de politique et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
Lieu de résidence : Résidence Churchill, chambre 204.
Côté coeur : c'est compliqué, encore plus que la politique.
Avis sur les évolués : Il en est un donc bon, il est plutôt favorable... en réalité, ça l'excite même un peu, mais passons.
MessageSujet: Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Can you make it feel like home (Fawst & Addison) EmptyDim 25 Jan - 14:26


Can you make it feel like home, if I tell you

you’re mine? It's like I told you honey


La nuit avait été horrible pour Addison... Il avait faillit mourir... Si la gamine n'avait pas demandé au grand de l'épargner, est-ce qu'il l'aurait tué ? C'était fortement probable et cette idée lui faisait peur. Un sentiment de mal-être qui lui prenait les entrailles, qui lui donnait envie de vomir. Il était parti en courant et même une fois dehors, il ne s'était pas arrêté, il ne s'était pas retourné non plus. Il avait trébuché plusieurs fois dans la neige, mais s'était relevé et avait continué sa course. Et finalement, il avait bel et bien vomi... Il s'était arrêté dans un coin et ses tripes y étaient passées... C'était dégueulasse, ça lui laissait un goût immonde, âpre et acide dans la bouche. Mais après cette mésaventure, il était finalement arrivé à l'institut, un élève qu'il connaissait l'avait fait rentrer et lui avait demandé ce qu'il lui arrivait et pourquoi il avait l'air aussi paniqué. Addison n'avait pas répondu, il l'avait juste remercié pour lui avoir ouvert la porte et s'était dirigé, sans grande surprise, dans la chambre de Fawst. Il n'avait pas frappé ni rien, il était rentré. Mais visiblement, il n'était pas là. Addison se laissa tomber au sol, dos contre la porte, les genoux repliés contre lui et la tête cachée dans ses bras. Il éclata en sanglot.

Une vraie chochotte. Il avait honte de lui, mais pour le moment, il pensait surtout au centre commercial, à la fumée qui avait empli ses poumons et qui avaient manqué de l'étouffer, au fait qu'il aurait voulu que Fawst soit à ses côtés. Il ne voulait pas être seul ni mourir seul, mais il ne voulait pas être qui que ce soit d'autre que son grand brun. Allait-il pouvoir retourner travailler après tout ça ? Il n'avait pas le choix, mais il se doutait bien qu'il appréhenderait... Il avait peur de recroiser le géant auquel il avait eu affaire. Addison n'avait jamais eu peur de ses pairs ni même des humains (sans doute parce que son don n'était pas gênant et ne risquait pas de blesser autrui), mais pour la première fois de sa vie, il se demandait si la crainte des humains au sujet des évolués n'était pas légèrement justifiée... S'il avait été humain, le grand n'aurait sans doute eu aucune pitié envers lui. Cette idée lui glaçait le sang et le faisait pleurer de plus belle. Lui qui avait toujours eu la vie facile, qui n'avait jamais connu la peur ou côtoyé des milieux dangereux, venait d'avoir un avant-goût de ce monde totalement différent de celui dans lequel il évoluait...

Après avoir pleuré une vingtaine de minutes, il se calma finalement, même si sa respiration restait saccadée. Il retira ses chaussures, son pantalon de service et fouilla dans les affaires de Fawst pour lui piquer un t-shirt qui venait remplacer la chemise qu'il portait pour son travail. Le blond plia ses affaires et les posa dans un coin avant d'aller se blottir dans le lit de son ex petit ami. Il sanglota encore un peu avant de finalement être emporté par la fatigue. Un sommeil qui le saisit presque sans prévenir.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t35-addison-you-wasted-y
Fawst MacMahon
admin ♦ can't hold us
Messages : 306
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Quinn MacMahon, team MacMahon, ouesh.
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 7yumiko-20141222-213014
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) POdXGsV
Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Annulation des pouvoirs, le truc chiant, pour les autres (ou pas, dépend des pouvoirs).
Métier ; activité : Mécanicien.
Lieu de résidence : A l'institut pour aider son frère.
Côté coeur : C'est compliqué, mais celui qui approche Addison, il le défonce.
Avis sur les évolués : Il aime pas qu'on les insulte, parce que son frère et Addison en sont, et plutôt visiblement, mais il ne s'identifie pas aux évolués vu son don. C'est un peu bizarre pour lui.
MessageSujet: Re: Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Can you make it feel like home (Fawst & Addison) EmptyMer 28 Jan - 0:23


Addison & Fawst

Alive, please, make me feel alive again.

Il était plus de trois heure quand Fawst quitta le poste de police. Il lui fallut une trentaine de minutes pour récupérer sa moto, couverte de neige. Après une lutte contre la poudre blanche, et une conduite incertaine sur les routes glacées, le grand brun arriva enfin dans l'institut. Il resta quelques minutes sur le seuil du bâtiment. Il se sentait vidé, étrangement vide. Il avait beau s'être lavé les mains au commissariat, il sentait encore le liquide chaud sur ses doigts. Il les regardait, comme s'il ne reconnaissait plus cette partie de son corps. Il ne savait pas vraiment ce qui s'était passé. Il réalisait maintenant mieux l'horreur de ce qu'il avait vu, de ce qu'il avait fait. Déplacer un cadavre, porter un mourant entre ses bras, avoir croisé probablement un serial-killer. Il avait survécu. Pourquoi lui ? Et pas le conducteur du train ? Il ne savait pas.

Fawst arriva finalement devant la porte de sa chambre. Il hésita à réveiller son frère. Mais Quinn avait déjà beaucoup trop subi ses sautes d'humeur et son état déplorable depuis sa rupture. Il ne pouvait pas encore l'emmerder. Alors, il poussa la porte de sa chambre. Il alluma mécaniquement la lumière. Il se laissa tomber sur la chaise à son bureau. Il ne pensa même pas à enlever son manteau, maculé de sang séché. Pleurer. C'était la seule chose à laquelle il songeait. Parce que l'horreur de ce qu'il avait vu avait enfin réussi à s'imprégner dans son cerveau, il en comprenait bien mieux la signification. C'était terrible à présent. Il n'avait jamais vu quelqu'un égorgé. Il aurait préféré ne jamais voir cela. Il se sentait si insensible. Comment avait-il fait pour arrêter ce train ? Pour avancer ? Était-il lui aussi un monstre ? Il aurait dû réagir autrement. Il aurait du...

Il lui fallut de longues secondes pour relever la tête, et voir Addison. Il ne crut d'abord pas ce qu'il voyait. Addison ? Qu'est-ce qu'il faisait là ? Pourquoi était-il dans son lit ? Et que... Fawst ne comprenait plus rien. Pourtant, il serra presque instinctivement le blond. Son corps avait quelque chose de rassurant.Une chaleur familière. Quelque chose de nécessaire. Il avait besoin de lui. Il avait besoin de son amant. Il avait besoin du seul qu'il sache aimer comme cela. Ses mains remontèrent vers son visage, caressant presque convulsivement ses cheveux. Ses jolis cheveux. Il croisait son regard avec tellement de soulagement.

« Tu vas bien ?... Est-ce que tu vas bien ?... Dis-moi que tout va bien... »murmura-t-il entre deux sanglots.

Lui-même n'était pas sûr de pouvoir dire que tout allait bien se passer à présent... Et si ce tueur était encore en vie ? Qu'est-ce qui lui garantissait qu'il ne tuerait pas Addison ? C'était ça le pire. Il ne pouvait pas imaginer qu'Addison puisse se vider de son sang entre ses bras.

« Personne ne te fera de mal... Personne ne te tuera jamais... »sanglota-t-il d'une voix étranglée.

Ses lèvres se posèrent sur sa bouche, sur ses joues, mais finalement, il nicha son visage dans le cou du blond. Emplir ses poumons de son odeur. C'était la seule chose qui comptait à présent. Il se fichait bien qu'Addison lui jure fidélité en cet instant. Il n'en avait que faire, tant qu'Addison était dans ses bras. Il ne voulait que lui.


_________________
If our love is tragedy, why are you my remedy ? If our love is tragedy, why re you my clarity ?


Dernière édition par Fawst MacMahon le Dim 1 Fév - 23:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t33-fawst-j-macmahon-get
Addison Nightingal
admin ♦ can't hold us
Messages : 319
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Lysander Kane et Yuán Xiá
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 7yumiko-20141222-213014
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 761900alice6
Ton âge : 21 ans, la majorité partout dans le monde alors il fait ce qu'il veut et toc.
Pouvoir : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don.
Métier ; activité : Il fait des études de politique et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
Lieu de résidence : Résidence Churchill, chambre 204.
Côté coeur : c'est compliqué, encore plus que la politique.
Avis sur les évolués : Il en est un donc bon, il est plutôt favorable... en réalité, ça l'excite même un peu, mais passons.
MessageSujet: Re: Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Can you make it feel like home (Fawst & Addison) EmptyJeu 29 Jan - 15:04


Can you make it feel like home, if I tell you

you’re mine? It's like I told you honey


Addison fut réveillé par le contact de Fawst. Il fronça les sourcils en voyant l'état de son brun. Il avait du sang sur lui... Il se redressa pour poser ses mains sur les tâches afin d'être sûr qu'il n'était pas blessé... Visiblement ce n'était pas le cas, il fut soulagé. « Ça va, j'ai rien. » Répondit-il en même temps que Fawst répétait sa question. Voir son homme (oui son homme, il avait un élan de possessivité, chose normal après ce qu'il venait de vivre) dans cet état, ça lui faisait du mal. Il serra le brun contre lui, ses paroles lui rappelèrent qu'il avait failli mourir ce soir, ses yeux humidifièrent, il répondit au baiser de Fawst. Il avait tellement eu peur de ne jamais revoir Fawst, de mourir loin de lui, c'était frustrant de devoir en arriver là pour comprendre qu'il avait été con de jouer avec les sentiments du brun... Il aurait pu le perdre si souvent avec ses conneries. Est-ce qu'il allait changer ? Ce n'était pas sûr. Est-ce qu'il allait faire plus attention aux sentiments de Fawst ? Oui, en tout cas, il allait essayer.

« J'ai été pris au piège au centre commercial, j'ai cru que j'allais crever à cause d'un mutant psychopathe. L'idée de mourir loin de toi... » Il sanglota avant de serrer Fawst encore plus fort contre lui. « Je suis désolé pour tout le mal que je t'ai fait. Je t'aime. Pardon. » Il l'embrassa langoureusement pendant un instant avant de quitter ses lèvres. « C'est quoi ce sang ? Qu'est-ce qu'il t'ait arrivé ? » Il avait été égoïste en parlant d'abord de lui, mais vu la panique de Fawst, il avait préféré mettre les choses au clair avaient de passer à lui. Ça éviterait un dialogue de sourd. Enfin bon, cette soirée semblait merdique pour eux deux. Addison voulait tellement rattraper le temps perdu avec Fawst... presque deux semaines foutu à la poubelle.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t35-addison-you-wasted-y
Fawst MacMahon
admin ♦ can't hold us
Messages : 306
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Quinn MacMahon, team MacMahon, ouesh.
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 7yumiko-20141222-213014
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) POdXGsV
Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Annulation des pouvoirs, le truc chiant, pour les autres (ou pas, dépend des pouvoirs).
Métier ; activité : Mécanicien.
Lieu de résidence : A l'institut pour aider son frère.
Côté coeur : C'est compliqué, mais celui qui approche Addison, il le défonce.
Avis sur les évolués : Il aime pas qu'on les insulte, parce que son frère et Addison en sont, et plutôt visiblement, mais il ne s'identifie pas aux évolués vu son don. C'est un peu bizarre pour lui.
MessageSujet: Re: Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Can you make it feel like home (Fawst & Addison) EmptyDim 22 Mar - 1:29


Addison & Fawst

Alive, please, make me feel alive again.

Addison était là, tout contre lui. Il allait bien. C'était tout ce qui comptait. Plus rien d'autre n'avait d'importance tant qu'il était là. Ses bras le serraient contre lui. Il se fichait d'étaler du sang sur ses vêtements ou même sur son lit. Plus rien n'avait d'importance. Plus rien. Toutes les priorités étaient changées. Addison serait toujours son unique priorité. C'était pour lui qu'il était sorti de là, pour le revoir, pour le toucher, le sentir. Vivre avec lui tout simplement. Mais l'évocation de ce qui lui était arrivé lui glaça le sang. Lui aussi ? Bon sang... Qu'est-ce qui se passait ? Pourquoi tous les psychopathes sortaient ce soir ? Ils s'étaient donnés le mot, ou bien ? Ses mains se crispèrent sur ses vêtements. Il aurait dû le protéger. Pourquoi n'avait-il pas été là ? Pourquoi bon sang ? Il embrassa le blond avec douceur. Il aurait voulu être là. Il n'aurait jamais supporté de vivre sans lui. Vraiment.

« C'est rien... Tout ira mieux maintenant... »murmura le grand brun à ses excuses.

Il s'en fichait de tout ce qui avait pu se passer. Cela n'avait vraiment plus d'importance. Une de ses mains alla essuyer ses larmes. De quoi avaient-ils l'air à pleurer tous les deux comme des enfants ? C'était à lui d'être un homme. De le rassurer. De prendre soin de lui. Cela avait toujours était son rôle. Il n'y dérogerait pas.

« J'ai eu une sale soirée. Je me suis retrouvé enfermé dans le métro. On a retrouvé un cadavre. Et un mec blessé. J'ai rien. J'ai vraiment rien. Ça va aller. Si t'es là, ça ira. »chuchota-t-il rassurant.

Il ne croyait pas un mot de ce qu'il disait, mais il le disait avec tant de conviction qu'Addison ne pouvait que croire ses mensonges. Il n'allait pas avouer sa faiblesse. Il n'avouait jamais ses faiblesses. Il était trop fier pour cela. Il préférait paraître qu'être. Jouer les durs à défaut d'en être vraiment un. Il serra encore un peu le blond contre lui. Embrassant son cou, humant son parfum, encore et encore.

« Faut que je me douche. Tu viens ?... J'ai dû te tâcher... »murmura-t-il.

Mais sans attendre sa réponse, il souleva le blond du lit, le portant comme une mariée. Comme sa mariée. Un jour peut-être. Il l'entraîna dans la salle de bain, le déposant directement dans la petite douche. Se collant à lui. L'embrassant. Le déshabillant. Il avait juste besoin d'oublier. De tout oublier.



_________________
If our love is tragedy, why are you my remedy ? If our love is tragedy, why re you my clarity ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t33-fawst-j-macmahon-get
Addison Nightingal
admin ♦ can't hold us
Messages : 319
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Lysander Kane et Yuán Xiá
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 7yumiko-20141222-213014
Can you make it feel like home (Fawst & Addison) 761900alice6
Ton âge : 21 ans, la majorité partout dans le monde alors il fait ce qu'il veut et toc.
Pouvoir : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don.
Métier ; activité : Il fait des études de politique et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
Lieu de résidence : Résidence Churchill, chambre 204.
Côté coeur : c'est compliqué, encore plus que la politique.
Avis sur les évolués : Il en est un donc bon, il est plutôt favorable... en réalité, ça l'excite même un peu, mais passons.
MessageSujet: Re: Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Can you make it feel like home (Fawst & Addison) EmptyDim 22 Mar - 19:21


Can you make it feel like home, if I tell you

you’re mine? It's like I told you honey


Si souvent les excuses d'Addison n'en étaient pas, elles n'étaient qu'une façade pour récupérer son homme... Mais généralement, au bout de quelques jours, il avait oublié ses belles paroles et remettait à tromper le brun... Mais là, est-ce que ça serait différent ? La peur qu'il avait ressenti à l'idée de ne pas pouvoir revoir Fawst, c'était réel... L'idée de crever lui foutait les boules, mais crever sans revoir le seul homme pour qui il avait de véritable sentiments, c'était juste insoutenable... Il aimait Fawst. Alors, pourquoi n'était-il pas fidèle ? Il avait surement besoin d'aller voir un psy, mais là, il était avec lui, ils étaient en vie et il chérissait cet instant plus que tout. Il écouta les paroles du brun... Sa soirée avait été tout aussi éprouvante que la sienne visiblement... Mais Addison préférait que ce soit un inconnu qui soit blessé plutôt que son amoureux. Il soupira doucement, son corps contre celui de Fawst. Ce n'était pas grand-chose, mais ce soir, c'était tout. Tout ce qu'il y avait de plus important au monde. Il resta muet, il n'y avait rien à dire, il fallait passer à autre chose.

Finalement, ce fut Fawst qui brisa le silence, il proposa une douche au blond et le transporta sans même attendra sa réponse. Mais de toute façon, elle aurait été positive, une douche avec son homme, pour rincer toutes les mauvaises choses de la soirée, les mauvaises choses de ces derniers jours séparés de lui, c'était ce qu'il lui fallait. Les mains du brun sur son corps désormais nu, son corps contre le sien, ses baisers. Il voulait pour lui seul et s'il n'était pas capable de changer, il finirait par le perdre, il s'en rendait compte... Addison était-il en train de prendre sérieusement conscience de ça ?  Enfin là n'était pas le propos. Sous l'eau chaude de la douche, leur étreintes durèrent et devinrent de plus en plus charnelles. Leurs corps bouillants c'étaient unis, comme avant, comme s'ils n'avaient jamais été séparés. Ce genre d'échange que réclamait toujours le blond, ce besoin qu'il considérait de vital... Avec son homme, ça n'avait rien à voir avec les autres... la petite touche en plus qui faisait la différence, ça s'appelait l'amour.

Par la suite, ils étaient retournés se coucher... Sous les draps, contre le corps de son amant, Addison avait presque tout oublié de la soirée, enfin ce n'était qu'un oubli momentané, mais la frayeur avait laissé place à un sentiment de bien-être, de protection, comme si avec le brun, rien de mauvais ne pouvait arriver. « J'aurais bientôt fini ma licence... je n'ai pas l'intention d'arrêter les études mais... tu ne penses pas qu'on pourrait s'installer ensemble ? Dans un avenir proche... » Il leva ses yeux bleus en direction de ceux de Fawst. Il s'étonnait lui-même par ses propres propos, mais il était prêt à faire l'effort d'être fidèle s'il gardait son homme près de lui... Là, ils vivaient dans des lieux différents, ce n'était pas idéal... Mais il y avait Quinn... Il était probable que pour ne pas s'éloigner de son frère, Fawst refuse. Enfin, ça ne servait à rien d'essayer de deviner à l'avance ce qu'il allait répondre.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t35-addison-you-wasted-y

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Can you make it feel like home (Fawst & Addison) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Can you make it feel like home (Fawst & Addison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VANITY RUINS :: LIVING PLACES :: Greystone's institute. :: Les chambres.-