Partagez|

Nymphomaniac. — C.Lamb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Nymphomaniac. — C.Lamb Ven 26 Déc - 0:14

Cassandra Lamb
Our mistakes make us who we are.
scientist
NOM : Lamb
PRÉNOM : Cassandra
ÂGE : 28 ans
ORIGINE : Belge

MÉTIER / ÉTUDES : scientifique chez Gen.corp
ORIENTATION SEXUELLE : bisexuelle
STATUT CIVIL : instable (à la recherche continue et persistante du plaisir sexuel).

CARACTÈRE : Sociable - Bavarde - Fêtarde - Intelligente - (trop) Détendue - Charmante - Sarcastique - Déloyale - Menteuse - Perverse - Égoïste - Calculatrice - Impitoyable

histoire
« J'imagine que j'te sers la boisson russe habituelle » J'ai poussé un long soupir. Je ne comptais plus le nombre de fois que j'ai repris ce barman benêt pour lui faire remarquer qu'elle était belge. Je reposais ma tête sur la paume de ma main droite, le coude sur le comptoir, probablement en chêne massif — enfin, je ne m'y connais pas en menuiserie, mais ce meuble m'a semblé suffisamment vétuste pour ne pas être du contre-plaqué — et de ma main gauche, j'y tapais des doigts. À vrai dire, je ne comptais pas non plus les heures passées dans ce bar miteux. Sûrement l'un des plus vieux bistros de la ville. Sombre, crasseux, la bière servie y était tiède et éventée. Quant à l'ambiance, elle était bien loin du 7th Heaven, que j'avais tout autant l'habitude de fréquenter, naturellement. Tout cela m'était égal. Après une journée d'études et recherches sur des cobayes humains, mutants, ou peu importe, tout ce que je désirais était le souvenir de la saveur de la symbiose de la vodka et du café, que seul ce bar n'avait pas retiré de sa carte. J'avais pour habitude d'en prendre au petit matin. Mais ça, c'était avant tout ça, avant Greystone et Gen.corp. Avant que mon passé criminel ne me rattrape.

Qui l'eut cru, la brillante Cassandra Lamb dont l'avenir était radieux et assuré par ses parents, condamnée à seize mois d'incarcération pour trafic de drogue. Que voulez que je vous dise ? J'étais jeune et con. J'en voulais toujours plus. Quoi qu'il en soit, la prison n'était pas si loin de tous les clichés que j'avais pu lui donner, ou presque. Peu de lumière et d'air frais pénétrait dans les cellules ; sans indications, il nous était difficile de distinguer le jour et la nuit. Elles étaient infestées de punaises. On avait le droit à une douche, trois fois par semaine — au moment des règles, on avait souvent le nécessaire, mais il fallait parfois se démerder avec un morceau de drap ou du papier journal. Les infections pouvaient se transmettre trop facilement. Il n'y avait qu'un seul évier et les mêmes chiottes par cellule... je plaignais celles qui se retrouvaient à huit dans une cellule conçue pour cinq. Toutefois, pas de chicanes sanglantes entre détenues. En général, les voisines étaient plutôt sympa entre elles — tenez, par exemple, une des détenues m'avait gentiment proposé de me voler une belle voiture un de ces jours. Bon, niveau réinsertion, ce n'était pas le top, mais au moins l'intention était là. Là-bas, on se battait surtout à coup de potins et de rumeurs. En quelques semaines seulement, j'étais devenue « la nymphomane », « celle qui baise plus souvent que vous ». Rien à voir avec une désaxée frigide cela dit. Disons que depuis mon adolescence, j'ai un... fort appétit sexuel. Oh, en parlant d'appétit, la bouffe, parlons-en ! Ce n'était pas pire que chez maman, mais ceci ne serait pas une bonne référence. Il y avait quelques bons plats, mais la plupart du temps, ils étaient immangeables. Toutes les viandes baignaient dans une sauce grasse et insipide. Pour ceux qui ont connu l'armée ou la misère en collectivité, ces repas étaient dans la bonne moyenne. Pour les autres — dont moi — c'était l'enfer. Nous ne mangions que très peu. Il y avait toujours la nécessité d'acheter, parce que ce qui était servi ne plaisait pas. En fait, on pouvait acheter pratiquement de tout, il suffisait d'avoir assez d'argent et que ce ne soit pas dangereux — ainsi, nous avions par exemple, des couteaux qui ne coupaient pas. Mais notre pire ennemi était sans aucun doute le temps. Chaque journée passée là-bas ressemblait à la précédente et à la suivante ; le matin, un garde passait voir si nous étions toujours vivantes. Certains nous proposaient gentiment de l'eau chaude pour agrémenter le mélange café-chicoré qui nous était servi la veille. D'autres avaient des méthodes plus radicales pour nous sortir du lit. Le reste de la journée se résumait au travail. Je pensais seulement à faire mes heures de travail et qu'on me laisse dormir histoire que ça passe plus vite. Le soir, on se matait des séries TV, qu'on avait au préalable sélectionnées le plus démocratiquement possible avant de s'endormir ; ouais, on avait au moins ça, la télé. Et la même boucle interminable se répétait au fil des journées, encore et encore.


Finalement, seize mois s'étaient enfin écoulés depuis mon premier jour de détention. Ce jour-là, un doux parfum de liberté arpentait les couloirs que je longeais. Tout détenu qui entre en prison est un jour amené à en sortir. Il est dans l'intérêt de la société qu'il puisse se réinsérer. C'est comme ça. Les autres filles, celles qui restaient, me jalousaient. Comme je les comprenais. Mais ce n'était pas aussi rose que le gros paquet cadeau avec marqué "liberté" dessus que je m'étais imaginé. Aux murs de la prison succèdent les cloisons des préjugés et de la peur. Ce serait mentir que d'affirmer que le mot "détenu", même précédé d'«ex-», n'entraîne pas une certaine appréhension, quand ce n'est pas une animosité ouverte. Je suis retournée vivre chez mes parents. C'est mon père qui m'a sauvé la mise. — J'adorais mon père. Il était docteur. Ma mère s'appelait Catherine. Papa l'appelait Kate. Moi, j'appelai ça une salope. Il avait des contacts, au sein du gouvernement, il paraît. Il leur avait parlé de moi et de mon curriculum vitae chargé ; un joli parcours médical. Mon passé de criminel ne les intéressait pas et le salaire était plutôt alléchant. Tout ce que j'avais à faire, c'était prendre un avion pour le Royaume-Uni. Quitter la Belgique. L'occasion de démarrer une nouvelle vie... Et puis ce n'était pas comme si j'avais vraiment le choix de toute façon. Greystone... Ça ne valait pas Bruxelles, mais j'avais pas à me plaindre. J'y travaillais depuis deux ans pour Gen.corp. On faisait des recherches sur des dégénérés aux pouvoirs surnaturelles. J'en avais déjà entendu parler sur un article de journal, mais je dois avouer que c'était beaucoup plus impressionnant en vrai. Le but, c'était d'essayer de reproduire leur "don", histoire que ça serve à l'humanité, comme armes par exemple. Évidemment, pour notre intérêt commun, tout cela était gardé secret. J'y exerçais principalement pour des interventions chirurgicales, que je menais très sérieusement. Ça m'avait valu quelques distinctions. Rien de bien folichon, mais j'avais au moins fais mes preuves : lorsque l'échec n'était pas permis, j'étais sur la liste d'appel.

« Tiens, voilà ton verre. C'est bien la boisson russe que tu voulais non ? » « Belge, nigaud ». « Black Russian », littéralement, russe noir. Vodka et liqueur de café. La violence de la vodka cul-sec m'étant peu supportable, je préfère de loin siroter ce mélange astucieux qui atténuait la puissance de l'alcool sous un savoureux arôme de café. « À la tienne ». Voilà où une simple erreur de jeunesse m'avait mené : mener des expériences atroces pour une organisation secrète et picoler dans un vieux bar en faillite, à me remémorer comment j'avais fini ici. Enfin... j'imagine que nos erreurs passées font de nous la personne que nous sommes aujourd'hui.

Il était tard. La nuit était déjà tombée et les rues étaient désertes. Il ne restait plus que Donnic et moi dans le bar. Donnic, c'était le nom du barman. Un de ces mutants, comme les personnes sur lesquelles on menait nos petites expériences, cette ville en était remplie. On se fréquentait depuis pas mal de temps. Depuis que j'étais arrivée ici en fait. Il devait me considérer bien plus qu'une simple amie. On jouait a notre petit jeu préféré : enlève un vêtement, ou cul sec. Le premier qui finissait à poil perdait et le gagnant pouvait décider du prochain lieu insolite où on allait mener nos petites aventures coquines. On a tous les deux finis complètement bourrés, mais j'avais tant bien que mal réussit à remporter la victoire. « Je connais un bon endroit, un vieux bâtiment désaffecté en ruine. Alors, ça te tente ? » Cette fois-ci, j'avais décidé de l'emmener au labo de Gen.corp, mais pas vraiment pour ce qu'il croyait...
BEHIND THE SCREEN
Avatar : Bayonetta; Cereza
Pseudo/prénom : W.
Ton âge : 17
Comment as-tu connu le fofo ? partenariat o/
Fréquence de connexion : souvent
Commentaire : JE SUIS UN GARÇON!


Dernière édition par Cassandra Lamb le Lun 29 Déc - 5:16, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ♦ can't hold us
Messages : 306
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Quinn MacMahon, team MacMahon, ouesh.


Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Annulation des pouvoirs, le truc chiant, pour les autres (ou pas, dépend des pouvoirs).
Métier ; activité : Mécanicien.
Lieu de résidence : A l'institut pour aider son frère.
Côté coeur : C'est compliqué, mais celui qui approche Addison, il le défonce.
Avis sur les évolués : Il aime pas qu'on les insulte, parce que son frère et Addison en sont, et plutôt visiblement, mais il ne s'identifie pas aux évolués vu son don. C'est un peu bizarre pour lui.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Ven 26 Déc - 0:20

Hey bienvenue parmi nous future scientifique ! ♥️ (J'aime ce groupe ! ♥️ )
Je vais m'occuper de ta validation donc au cours du processus, n'hésite pas à me mpotter en cas de questions !
Et j'aime le fait que ce forum soit un nid de joueuse jouant des hommes, et d'hommes jouant des filles ! Haha. ♥️
Bref, bon courage pour ta rédaction ! luv

_________________
If our love is tragedy, why are you my remedy ? If our love is tragedy, why re you my clarity ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t33-fawst-j-macmahon-get
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Ven 26 Déc - 12:33

Ça marche, merci ! On s'mpotte ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ♦ can't hold us
Messages : 319
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Lysander Kane et Yuán Xiá


Ton âge : 21 ans, la majorité partout dans le monde alors il fait ce qu'il veut et toc.
Pouvoir : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don.
Métier ; activité : Il fait des études de politique et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
Lieu de résidence : Résidence Churchill, chambre 204.
Côté coeur : c'est compliqué, encore plus que la politique.
Avis sur les évolués : Il en est un donc bon, il est plutôt favorable... en réalité, ça l'excite même un peu, mais passons.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Ven 26 Déc - 12:52

Bienvenue sur le fofo ! (J'ai jamais testé Bayonetta tiens >.<)
Bref, c'est cool de jouer un perso du sexe opposé 8D j'approuve ! (en plus on manque de perso filles sur le fofo xD)
Si tu as des questions tu peux me mpotter aussi /o/
Bonne chance pour ta fiche crazy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t35-addison-you-wasted-y
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Ven 26 Déc - 17:47

Ça marche aussi ! Merci aussi ! On s'mpotte aussi ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ♦ hear me roar
Messages : 840
Inscrit(e) le : 20/12/2014
Double compte : Nan.


Ton âge : 16 balais.
Pouvoir : Cyberpathie : en gros, elle peut maîtriser des appareils électriques, avoir accès à du wifi n'importe où, aller sur internet dans sa tête et détruire un appareil en quelque secondes.
Métier ; activité : Hackeuse tout simplement.
Lieu de résidence : Greystone's institute.
Côté coeur : Kk.
Avis sur les évolués : Ce sont des êtres vivants comme les humains, mais généralement traiter avec un grossier soupçon de merde. Normal ? Non.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Ven 26 Déc - 22:52

Welcomen ! Nymphomane ... Mon lit t'es ouvert. c:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t117-error-404-en-court#
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Sam 27 Déc - 16:54

Wow, ma Cassandra risque d'être tentée... la Merci !
Je pense avoir fini, je m'excuse d'avance pour les fautes d'orthographes, j'ai dû tout écrire sur portable. Pardon aussi pour la qualité d'écriture, c'est pas dans mes habitudes de RP (c'est la toute première fois en faite), j'imagine que ça se ressent dans l'écrit. Quoiqu'il en soit, ne pesez pas vos mots pour vos remarques, allez-y cash. Faire des modifications ne me gênera pas. o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
admin ♦ can't hold us
Messages : 306
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Quinn MacMahon, team MacMahon, ouesh.


Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Annulation des pouvoirs, le truc chiant, pour les autres (ou pas, dépend des pouvoirs).
Métier ; activité : Mécanicien.
Lieu de résidence : A l'institut pour aider son frère.
Côté coeur : C'est compliqué, mais celui qui approche Addison, il le défonce.
Avis sur les évolués : Il aime pas qu'on les insulte, parce que son frère et Addison en sont, et plutôt visiblement, mais il ne s'identifie pas aux évolués vu son don. C'est un peu bizarre pour lui.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Sam 27 Déc - 21:40

Hey ! Hey ! Hey ! /o/

Alors, je vais devoir te demander quelques modifications concernant ton histoire... Le passage sur la prison me dérange quelque peu, pour son manque de réalisme (pas de chance, j'ai des amies russes ! What a Face ) En fait, les systèmes pénitenciers en général sont loin d'être aussi sympathiques que ce que tu décris, et encore moins en Russie, de même que la tolérance sur les pratiques homosexuelle qui peuvent avoir lieu dans ce milieu (la loi russe pénalisant l'homosexualité donc bon, ça te donne une idée). Du coup, j'ai du mal à croire que ça puisse être aussi sympa', sinon, limite, je signe pour y aller ! 8D

Ensuite, autre détail, qui est plutôt là dans ton profil, mettre "nymphomane" en côté cœur me paraît un peu exagéré, une femme à fort appétit sexuel n'est pas forcément nymphomane, sachant que c'est quand même une maladie hyper chiante à vivre (pour la personne et son entourage), donc ce serait à mon avis à nuancer ! Mais, je pense que ce n'est qu'un mot un peu moins fort à utiliser !

Ensuite, il serait peut-être intéressant de ne mentionner que sur une ligne de l'historique dans quel domaine Cassandra est qualifié : chimie ? Génétique ? Biologie ? Médecine ? J'ai pas eu l'impression de le voir écrit noir sur blanc... Mais j'ai peut-être raté une ligne vu que je me dépêche pour te valider au plus vite...
Bref, sans ça, je crois que le reste colle plutôt bien, et je n'ai vu que quelques fautes minime qui tiennent sans doute au fait que tu as tout rédigé sur téléphone (d'ailleurs, bravo) !

Je te laisse modifier ça, il te suffira de poster ici pour signaler les modifications, ou/et me mpotter pour être sûr que je ne rate pas la notification de nouveaux messages ! Et n'hésite pas à me mpotter à nouveau !

_________________
If our love is tragedy, why are you my remedy ? If our love is tragedy, why re you my clarity ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t33-fawst-j-macmahon-get
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Dim 28 Déc - 15:35

Holà! Déjà merci pour la réponse rapide.

Citation :
En fait, les systèmes pénitenciers en général sont loin d'être aussi sympathiques que ce que tu décris, et encore moins en Russie
Tu marques un point pour les systèmes carcéraux qui diffèrent selon les pays, et particulièrement en Russie. Pour tout t'avouer, j'y avais pas vraiment penser pendant la rédaction.  :honte:
Cela explique le passage "sympathique"  en prison : comme précisé, il s'agissait d'une prison à sécurité minimale exclusivement composée de femmes donc petit effectif, surveillance minime, spécificités physiologiques des femmes respectées... etc. Cela existe, mais comme tu me l'as fais remarqué, pas en Russie, où les femmes subissent un traitement tout aussi sévère que les hommes.
Cassandra est donc désormais belge et la vie en prison est un chouya plus difficile.

Citation :
[...]autre détail, qui est plutôt là dans ton profil, mettre "nymphomane" en côté cœur me paraît un peu exagéré, une femme à fort appétit sexuel n'est pas forcément nymphomane, sachant que c'est quand même une maladie hyper chiante à vivre.
Ouais, désolé. Par nymphomane, j'entendais plutôt simple perverse que personne réellement atteinte. C'est fait. o/

Citation :
Il serait peut-être intéressant de ne mentionner que sur une ligne de l'historique dans quel domaine Cassandra est qualifié : Chimie ? Génétique ? Biologie ? Médecine ? J'ai pas eu l'impression de le voir écrit noir sur blanc... Mais j'ai peut-être raté une ligne vu que je me dépêche pour te valider au plus vite...
En effet, tu as dû sauter quelques lignes : « Il leur avait parlé de moi et de mon curriculum vitae chargé ; un joli parcours médical. » et « J'y exerçais principalement pour des interventions chirurgicales »
... Bon d'accord je viens de les rajouter.
Toutes les fautes ont été corrigées, btw !

Merci encore. Si les modifications ne te conviennent toujours pas je te tue, n'hésite pas.  bounce


Dernière édition par Cassandra Lamb le Dim 28 Déc - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
member ♦ hear me roar
Messages : 62
Inscrit(e) le : 16/12/2014

Ton âge : 37 ans
Pouvoir : Le contrôle du temps* (voir fiche)
Métier ; activité : Superviseur des Scientifiques
Lieu de résidence : J'habite au sein même de mon entreprise : Gen Corp, dans les laboratoires souterrains.
Côté coeur : Mon assistante ne me laisse pas indifférent !
Avis sur les évolués : Ils sont passionnants, fascinants et particulièrement dociles une fois dressés.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Dim 28 Déc - 17:04

UNE SCIENTIST hug bounce bounce bounce bounce bounce cheer cheer cheer hihi coeurs
Bienvenue à Gen Corp, votre parcours ne m'a pas laissé indifférent ! J’espère que la qualité des travaux suivront ! (Un rp un rp, un lien un lien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ♦ can't hold us
Messages : 319
Inscrit(e) le : 12/12/2014
Double compte : Lysander Kane et Yuán Xiá


Ton âge : 21 ans, la majorité partout dans le monde alors il fait ce qu'il veut et toc.
Pouvoir : Changement de sexe. Son don, c'est de pouvoir prendre l'apparence d'une fille... C'est pas ouf dit comme ça, mais pour un pervers comme lui, c'est un super don.
Métier ; activité : Il fait des études de politique et bosse à mi-temps comme serveur au little Italy.
Lieu de résidence : Résidence Churchill, chambre 204.
Côté coeur : c'est compliqué, encore plus que la politique.
Avis sur les évolués : Il en est un donc bon, il est plutôt favorable... en réalité, ça l'excite même un peu, mais passons.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Dim 28 Déc - 19:08

Mdr vive les pervers(e)s (c'est pas moi qui le dit, c'est Addi) xD *sort*

Je réponds à la place de Fawfaw pour dire qu'on ne t'oublie pas, mais la miss ne s'est pas encore co de la journée, je lui envoie un sms et si elle ne peut pas passer (ça arrive) d'ici 21h, je m'occuperais de ta validation histoire de ne pas trop te bloquer crazy

Merci de ta compréhension oh no

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t35-addison-you-wasted-y
avatar
admin ♦ can't hold us
Messages : 87
Inscrit(e) le : 17/12/2014
Double compte : Fawst MacMahon, secte des MacMahon, ouesh. Et Rasmus aussi !


Ton âge : 21 ans
Pouvoir : Peau tranchante.
Métier ; activité : Etudiante en informatique, bibliothécaire à mi-temps.
Lieu de résidence : A l'institut.
Côté coeur : Éternel célibataire vu son don.
Avis sur les évolués : Ils sont le futur. Quinn défend la supériorité des évolués sur les simples humains.
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb Dim 28 Déc - 19:17

Pour moi, c'est tout bon ! (Et je compatis pour les punaises de lit en prison, c'est l'enfer ! ><)

Tu es validé(e) !
Trop gg sisi tmtc !
Félicitation jeune padawan !

Trop le swag ! Tu peux jouer avec nous maintenant !

Encore mieux, tu peux aller te faire une fiche de liens et demander plein de liens seksy aux gens ! Tu peux aussi recenser le métier/les études que tu fais à Greystone, mais aussi ton habitation parce que c'est cool d'avoir un toit et des voisins ♥ Et puis si tu veux rp (ben ouais c'est le but quoi), tu peux te rendre dans les recherches de rp. Tu peux aussi faire un journal pour ton personnage, tu le gères comme bon te sembles. Et aussi si tu as besoin de créer un scénario, tu peux aller voir cette catégorie.

Pour finir, tu peux supporter le fofo et voter sur les tops-sites ou alors tu peux aller te divertir dans le flood et les jeux.

_________________
THERE WILL BE BLOOD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walkonvanityruins.forumactif.org/t83-quinn-payez-le-prix-

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nymphomaniac. — C.Lamb

Revenir en haut Aller en bas

Nymphomaniac. — C.Lamb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Après chaussons souples, je passe aux chaussures ^^ !
» Hong Hee Chul ▬ when the lamb become the hunter [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VANITY RUINS :: One more soul to the call :: Some important things. :: Les archives. :: Fiches de personnages.-